2010-04-17

Mise en place d'un serveur de build

Nous avions besoin d'un serveur de projet (wiki, intégration continue, subversion, ...), j'ai retenu 2 possibilités:
  • Une solution "Software as a Service"
  • Un serveur dédié
Software as a Service

On trouve beaucoup d'offres très bon marché (moins de 10 euros par mois pour une petite équipe) incluant un dépôt Subversion et une gestion de projet basée sur Trac ou Redmine mais il manque l'intégration continue

Atlassian propose avec JIRA Studio une solution complète a un prix correct et c'est probablement la solution que nous aurions retenue si nous n'avions pas aussi eu à installer d'autres applications comme Nexus. Donc nous sommes partis sur l'option serveur dédié en tout cas pour quelques mois.

Serveur dédié

J'ai regardé 3 solutions françaises: Dédibox, Gandi et OVH.

Gandi est une offre cloud computing très souple basée sur Xen, on achète des parts de serveur 12 € HT/mois qui correspondent à du CPU, de la RAM et du disque.
On peut provisionner plus de parts à l'heure près.
Cette offre me semblait sous dimensionnée en terme de CPU, disque et bande passante et dès qu'on rajoute des parts, la facture monte vite.

J'ai ensuite comparé un Dedibox XL et un OVH Super plan mini qui sont assez proches à 49.99€ HT/mois.
Au final j'ai opté pour OVH principalement parce qu'ils incluaient 100 Go d'espace de sauvegarde contre 10 chez Dedibox. De manière générale, quand on a beaucoup de données à sauvegarder, les prix grimpent.

Mon serveur était disponible moins d'une heure plus tard.






1 commentaire:

Antoine a dit…

J'étais arrivé aux mêmes conclusions, d'autant plus que les délais chez Dedibox sont parfois très long : plusieurs semaines.